Aller au contenu principal

Développement durable

INTERDICTION D’OBJETS EN PLASTIQUE A USAGE UNIQUE : DES ALTERNATIVES A PORTEE DE MAIN

© Photka - stock.adobe.com

Pailles, couverts et assiettes, bâtonnets mélangeurs pour boissons et tiges pour ballons – tous ces objets en plastique à usage unique seront bannis de l’Union européenne à compter du 3 juillet 2021. Les récipients et gobelets en polystyrène expansé pour aliments ou pour boissons seront aussi interdits à partir de cette date, tout comme tous les objets fabriqués en plastique oxodégradable. Les secteurs concernés cherchent des alternatives : il en existe.

L’EUROPE LUTTE CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE

Une étude menée pour la Commission Européenne[1] indique que 200 000 tonnes de déchets de plastique se retrouvent en tant que déchets sauvages dans les océans, dont 59 % d’emballages ! Suite à cette étude et le constat d’urgence qu’elle dresse, les 10 objets en plastique à usage unique les plus jetés dans le milieu marin ont été ciblés par les législateurs européens ; parmi eux de nombreux objets utilisés dans le secteur HORESCA.

Adoptée le 5 juin 2019, la directive européenne relative à la réduction de l’incidence de certains produits en plastique sur l’environnement (Directive (EU) 2019/904), dite « Single-Use Plastics », contient tout un éventail de mesures afin de lutter contre la pollution par le plastique.

LA CRISE SANITAIRE COMME ACCÉLÉRATEUR

Tout comme de nombreux secteurs économiques à travers le monde, le secteur HORESCA a été largement touché par la crise sanitaire. Depuis mars 2020, le recours massif aux livraisons et aux repas à emporter a été, pour bon nombre de ces professionnels, une question de survie. Le nombre d’emballages à usage unique a augmenté en conséquence, alors que l’utilisation de ces emballages était déjà fortement présente dans la restauration avant cette crise. Cette situation de consommation croissante d’emballages à usage unique ne peut être durable, ni pour le secteur ni pour la société au sens large.  Pour une transition en douceur, les mesures d’interdiction visent d’abord les produits en plastique pour lesquels des alternatives existent et sont couramment disponibles sur le marché.

DES ALTERNATIVES A PORTEE DE MAIN

Pour un bon nombre de produits visés, des alternatives existent et certains d’entre eux font déjà partie de la vie quotidienne des pros de l’HORESCA. Prenons l’exemple des pailles pour lesquelles l’industrie a développé une multitude d’alternatives à usage unique et réemployables : pailles en fibres naturelles (maïs, bambou, papier... à condition qu’elles soient sans revêtement étanchéifiant), pailles en verre ou en inox. Et pourquoi pas s’en passer tout simplement Pour les boissons, les gobelets réutilisables en métal, céramique ou verre se démarquent dans leur bilan environnemental par rapport à toutes les solutions à usage unique. Si des solutions à usage unique sont inévitables, les gobelets fins en carton recyclé et sans couvercle en plastique sont à privilégier.

Couverts : Métal, bois, bambou, plastiques durs… voici un florilège de matériaux qui peuvent composer vos futurs couverts réutilisables (à proposer à la vente ou en consigne)). La préférence va à la durabilité et la neutralité des couverts en métal.

Pour les ventes à emporter, les restaurateurs peuvent opter pour un système consigné, en adhérant p.ex au système Ecobox ou en créant leur propre système. Au niveau des emballages à usage unique, des alternatives en fibres naturelles existent, parfois compostables. Il est néanmoins important de vérifier, si les matériaux utilisés sont compostables.

Pour les clients qui n’arrivent pas à s’en passer de bâtonnets pour touiller les boissons, la cuillère en métal est à préférer aux touillettes en bois ou papier car recyclable et plus durable. Et pour les plus audacieux, il y a les touillettes en chocolat ou en sucre.

Au-delà de ces solutions spécifiques, quelques conseils plus généraux pour guider les pros dans leur choix de matériaux et éviter les fausses bonnes idées :

  • Envisagez les alternatives à usage multiple avant tout. C’est la première règle pour atteindre l’objectif Null Offall Lëtzebuerg et de mettre œuvre une économie circulaire au Luxembourg.
  • Favorisez les matériaux monocomposants car ils peuvent être recyclés, contrairement à des mélanges comme papier/plastique, carton recouvert d’une couche imperméabilisante… Sachez aussi que si un matériau est recouvert d’un revêtement de surface en polymères (donc en plastique), il tombe sous le coup de la directive 2019/904 s’il est à usage unique.
  • Attention aux matériaux dits « biosourcés » (exemple : bioplastiques) : leur dégradation moléculaire entière n’est souvent pas réalisable dans des vraies conditions de compostage, et il n’existe pas d’installations où les recycler.
  • Adhérez au système Ecobox et rejoignez les 138 restaurants, 68 cantines, 64 cantines scolaires, 1 municipalité et plusieurs clubs faisant partie du réseau Ecobox au Luxembourg. Sinon, imaginez votre propre système de de consigne pour les plats délivrés lors de la vente de plats à emporter.
  • Pour en savoir plus, consultez les fiches pour le secteur HORESCA comparant les différentes solutions sur www.emwelt.lu
 

[1]   Plastics: Reuse, recycling and marine litter - Final Report, 30 May 2018

Le développement durable dans le secteur HORECA

  • +OBJETS EN PLASTIQUE A USAGE UNIQUE – NOUVELLES DISPOSITIONS EN 2021

    L’Administration de l’environnement attire votre attention sur le fait que certains produits en plastique à usage unique seront interdits à la mise sur marché dans l’Union Européenne à partir du 3 juillet 2021.
    La Directive (UE) 2019/904 relative à la réduction de l’incidence de certains produits en plastique sur l’environnement (SUP)1 qui sera transposée en droit national par le projet de loi 7656 relatif à la réduction de l'incidence de certains produits en plastique sur l’environnement. Ce dernier a été déposé le 1er septembre 2020.
    Cette directive entre en vigueur le 3 juillet 2021 et prévoit un éventail de mesures qui visent à prévenir et à réduire l’incidence de certains produits en plastique sur l’environnement et la santé humaine. Une des mesures consiste à interdire la mise sur le marché de certains produits en plastique à usage unique.
    Selon l’article 5 de la directive (UE) 2019/904, seront interdit à la mise sur le marché à partir du 3 juillet 2021 les produits fabriqués à base de plastique oxodégradable et les produits à usage unique en plastique suivants :
    1) Bâtonnets de coton-tige, sauf s’ils relèvent de la directive 90/385/CEE du Conseil ou de la directive 93/42/CEE du Conseil2 ;
    2) Couverts (fourchettes, couteaux, cuillères, baguettes) ;
    3) Assiettes ;
    4) Pailles, sauf si elles relèvent de la directive 90/385/CEE ou de la directive 93/42/CEE3 ;
    5) Bâtonnets mélangeurs pour boissons ;
    6) Tiges destinées à être fixées, en tant que support, à des ballons de baudruche, à l’exception des ballons de baudruche utilisés pour des usages et applications industriels ou professionnels et qui ne sont pas distribués aux consommateurs, et les mécanismes de ces tiges ;
    7) Récipients pour aliments en polystyrène expansé, c’est-à-dire les récipients tels que les boîtes, avec ou sans moyen de fermeture, utilisés pour contenir des aliments qui :
    a) sont destinés à être consommés immédiatement, soit sur place, soit à emporter,
    b) sont généralement consommés dans le récipient, et
    c) sont prêts à être consommés sans autre préparation, telle que le fait de les cuire, de les bouillir ou de les réchauffer, y compris les récipients pour aliments utilisés pour l’alimentation rapide ou pour d’autres repas prêts à être consommés immédiatement, à l’exception des récipients pour boissons, des assiettes, et des sachets et emballages contenant des aliments ;
    8) Récipients pour boissons en polystyrène expansé, y compris leurs bouchons et couvercles ;
    9) Gobelets pour boissons en polystyrène expansé, y compris leurs moyens de fermeture et couvercles.

    DEFINITIONS
    Par « mise sur le marché », on entend la « première mise à disposition d’un produit sur le marché d’un État membre ».
    Un produit en plastique à usage unique est défini comme suit : « un produit fabriqué entièrement ou partiellement à partir de plastique et qui n’est pas conçu, créé ou mis sur le marché pour accomplir, pendant sa durée de vie, plusieurs trajets ou rotations en étant retourné à un producteur pour être rempli à nouveau ou réutilisé pour un usage identique à celui pour lequel il a été conçu ».

    affiche

    Comment les remplacer


    https://eur-lex.europa.eu/legal-content/fr/TXT/?uri=CELEX:32019L0904
    2  Ces deux directives concernent des dispositifs médicaux
    90/385/CEE (https://eur-lex.europa.eu/legal-content/fr/TXT/?uri=CELEX:31990L0385) et 93/42/CEE(https://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/HTML/?uri=CELEX:31993L00…)
    3 idem

  • SuperDrecksKëscht fir Betriber

    L'assistance gratuite de la SuperDrecksKëscht vous aide dans

    • La mise en oeuvre des mesures de prévention,
    • le tri de tous les déchets,
    • le stockage pratique et respectueux de l'environnement,
    • la collecte des déchets par des collecteurs autorisés qui garantissent le recyclage et l'élimination de haute qualité et transparents des déchets.

    ÉCONOMIE CIRCULAIRE DANS LA GASTRONOMIE

    CIRCULAR ECONOMY IN GASTRONOMY

  • Gaspillage alimentaire
    Une perte brute pour votre entreprise !

    Améliorez votre impact environnemental!

    Selon l’Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), 1,3 milliard de tonnes de denrées alimentaires sont perdues ou gaspillées dans le monde, ce qui équivaut à un tiers de la nourriture produite.
    Il est présumé que le plus grand gaspilleur est le consommateur.
    Mais combien d’aliments jugés esthétiquement peu attrayants ou pas dans les normes sont jetés ou détruits ?
    20 % du gaspillage alimentaire est dû à une mauvaise interprétation des notions «à consommer de préférence avant» et «à consommer jusqu’au».

  • Bioplastique

    Comment réduire le plastique dans le secteur HoReCa?

    Notre secteur achète une grande partie des aliments en vrac, les plats sont servis dans des assiettes en porcelaine, les boissons dans du verre et non dans du jetable ce qui est écologiquement la meilleure solution. Par contre les habitudes changent. Nos points faibles sont surtout les bouteilles en plastique et les emballages à emporter (jetables).

    L'industrie en profite naturellement et essaye de nous convaincre que les emballages jetables en plastique recyclé sont écologiques. Nous vous conseillons de bien réfléchir avant d'agir. Ne vous laissez pas influencer par le fameux "Greenwashing".

    Bref, les emballages en plastique à usage unique sont à éviter.

    En achetant du bioplastique à un prix plus élevé, vous devez savoir que ceux-ci n'ont pas leur place dans l'environnement!

    environnement.public.lu

  • Evaluation des gobelets
    Evaluation des gobelets pour particuliers et entreprises

    La plupart des solutions se composent de plusieurs matériaux. En cliquant sur le lien ci-dessous, vous trouverez des solutions réutilisables et des solutions à usage unique.

    Article en français

    Article en allemand

  • Evaluation des sacs

    Depuis le 1er janvier 2019, les points de vente d’articles et de produits n’ont plus le droit de mettre des sacs en plastique gratuits à disposition, à l’exception des sacs en plastique très légers (épaisseur < 15μm) nécessaires pour des raisons d’hygiène ou utilisés comme emballages primaires de produits alimentaires en vrac, à condition qu’ils permettent d’éviter le gaspillage de produits alimentaires.

    FR.  Evaluation

    DE.  Evaluation

  • Evaluation des pailles

    Comme pour les gobelets et la vaisselle réutilisables, le bilan des pailles réutilisables selon des critères environnementaux est meilleur que celui des pailles jetables à condition qu’elles soient utilisées plusieurs fois.

    Fr.   Factsheet-Paille

    DE.   Factsheet-Paille

  • Récipients alimentaires

    Comme pour les gobelets, le bilan des emballages réutilisables selon des critères environnementaux est meilleur que celui des emballages jetables.

    fr.   Recipients

    de.   Essensbehaeltnisse

  • Préparation de café

    Pour les machines à café, les résultats de l’évaluation environnementale dépendent de plusieurs facteurs.

    fr.   Factsheet Cafe

    de.   Factsheet Cafe

  • Evaluations des couverts

    En mars 2019, le Parlement européen a adopté une directive interdisant les couverts jetables en plastique à partir de 2021. Cette interdiction s’applique également aux couverts en plastique biodégradable et biocomposites comportant des composants en plastique. Cela signifie que les couverts en certaines fibres naturelles, dont la cohésion est assurée par des matières plastiques comme liant, seraient également concernés par cette interdiction.
    Vers la fiche d'évaluation

    fr.   Factsheet Couverts

    DE.   Factsheet Besteck

  • ECOBOX

    L‘ECOBOX est un système de consigne à usages multiples conçu au Luxembourg pour transporter des repas.

    ecobox.lu